Maryse Condé : « C’est mon dernier livre »

Le fabuleux et triste destin d’Ivan et d’Ivana
Parution 24/05/2017 aux éditions JC Lattès

« Une date s’impose. Quand ils eurent cinq ans, Simone leur donna un grand bain, les revêtit de leurs meilleurs habits, deux justaucorps de toile écrue, brodés au point de croix et les emmena se faire photographier au studio Catani. (…) Le portrait d’Ivan et Ivana figure à la page quinze du premier volume sous la rubrique : Les Petits Amoureux. On y voit deux enfants se tenant par la main et souriant à l’objectif. »
Ivan et Ivana naissent à Dos d’Ane, une bourgade de la Côte sous le vent en Guadeloupe. Autour d’eux ne se pressent que des femmes : leur mère Simone, leur grand-mère Maeva, des belles-tantes, des belles-cousines et autour le souvenir de leur père musicien qui les a quittés.
Mais Ivan aime trop sa sœur et un jour un acte de violence enclenche la marche du destin. La famille quitte les îles pour le Mali. La colère et la dérive d’Ivan vont s’amplifier, la douceur d’Ivana se transformer en poison.
Jusqu’au jour du grand affrontement où ils comprendront qu’ils ne sont pas seulement frère et sœur et jumeaux : ils sont les héritiers d’une longue histoire, ils sont le bien et le mal et ils sont capables du plus grand amour comme de la haine la plus farouche.
Maryse Condé nous raconte ces deux vies qui n’en sont qu’une : le destin d’Ivan et d’Ivana de Pointe à Pitre à Ségou au Mali, de Ségou à Paris.

« C’est mon dernier livre »
Après avoir galère en AFRIQUE et enseigne aux ÉTATS-UNIS, la romancière de « SÉGOU » affaiblie par la maladie, s’est retirée près de Cordes avec son mari, auquel elle a dicté ce beau roman. Visite
Par GREGOIRE LEMENAGER – L’OBS
Lire l’article

Vous aimerez aussi...