Histoire de la Caraïbe et des Antilles

La richesse des terres, propice aux plantations agricoles et à l’exploitation minière, a été le motif principal de l’introduction massive d’esclaves africains aux Antilles pendant plusieurs siècles.

1454 : le pape Nicolas V autorise le roi du Portugal à pratiquer la traite des Noirs de l’Afrique vers le Portugal.
1492 : Christophe Colomb prend la mer avec 3 caravelles, en expédition vers la « route des Indes » qui le mène en réalité dans les Caraïbes.
1493 : à son deuxième voyage sont embarqués des Nègres. Le système de colonisation démarre, les amérindiens sont réduits à l’esclavage et meurent massivement, rendant la main d’œuvre quasi-inexistante.
1494 : le traité de Tordesillas partage le nouveau monde entre l’Espagne et le Portugal.
1518 : Charles Quint, alors roi d’Espagne, accorde l’autorisation d’importer des esclaves directement d’Afrique vers les îles.
1537 : le pape Paul III condamne l’esclavage.
1550 : Controverse de Valladolid. Début de la traite des esclaves.
Jusqu’au 19ème siècle, les iles de la Caraïbe ont été le lieu d’une énorme exploitation d’êtres humains. L’esclavage constitue une période tristement marquante de leur histoire.

Mais pour mieux les connaître, il faut remonter bien avant l’époque de la colonisation…

Les amérindiens
Les Caraïbes
Les explorateurs
Boucaniers et flibustiers
La colonisation
Les compagnies
La tutelle royale
Révolutions
L’empire de Napoléon
La crise du sucre
Esclavage et abolition